jeudi 29 novembre 2018

Une BB crème 100% naturelle

Les crèmes teintées sont à la mode! Chaque marque a sa BB crème voire sa CC crème.
Envie d'avoir la votre home made et 100% naturelle? Suivez le guide!

Ingrédients pour un pot de 40 ml :

10 ml de macérat huileux de carotte
1.5 g d'émulsifiant de type Olivem 1000
30 ml d'hydrolat de géranium
8 gouttes de conservateur Cosgard
1 goutte d'huile essentielle de sapin de Sibérie
0.5g de micas beiges
une pointe de spatule de micas dorés

Marche à suivre :

Placer le macérat huileux et l'émulsifiant dans un contenant inerte (verre, inox par exemple) et le réchauffer au bain marie jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Placer l'hydrolat dans un contenant inerte et le réchauffer au bain marie pour obtenir une température avoisinant les 40°.
Retirer le tout du bain-marie. Verser petit à petit et tout en mélangeant, l'hydrolat dans le mélange huile/émulsifiant. L'émulsion se fait et vous obtenez une belle mayonnaise !
Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien.

Mettez votre préparation dans un pot. Vous pourrez la conserver 6 mois à température ambiante.

Attention! Le dosage des micas est renseigné pour une crème passe-partout qui convient bien aux personnes blanches avec un teint relativement pâle. Si vous avez le teint mat ou la peau colorée, vous pouvez adaptez le dosage et le choix des micas (de nombreuses nuances existent comme le noisette ou le bronze). N'hésitez pas à tester votre propre colori en ajoutant les micas par petites quantités.





lundi 20 août 2018

les huiles essentielles ... des produits dangereux?

Régulièrement, je vois circuler sur la toile et les réseaux sociaux des articles plus ou moins alarmistes, mettant en garde les utilisateurs d'huiles essentielles. Ces substances seraient dangereuses et nocives. Certains vont même jusqu'à les considérer comme des perturbateurs endocriniens. 

Comment, dès lors, s'y retrouver dans cette jungle d'informations ? Comment savoir quels sont les articles de confiance? Voici quelques conseils pour une lecture critique et avisée. 

Avant toute chose, vérifiez la source de l'article. Qui est l'auteur? Sur quel site l'article est-il publié? Ces deux éléments peuvent vous aiguiller très vite sur l'orientation de l'article et sur le crédit que vous pouvez lui accorder. Un article publié sur le site d'un grand groupe pharmaceutique ou sur un vague site de santé n'aura certainement pas la même teneur qu'un autre article publié sur un site géré par une autorité officielle, une université ou une organisation internationale. 

Ensuite quelles sont les sources de l'article? Les sources sont-elles seulement citées? Ne vous contentez pas de vagues références à des études scientifiques, à des recherches en laboratoire. Les articles sérieux citent précisément les études cliniques et/ou les articles scientifiques relatant les faits et observations qu'ils rapportent. Concernant ces sources, revenez à la case départ... quels en sont les auteurs? Par qui ont-elles été publiées? 

Ne vous laissez pas impressionner par du vocabulaire scientifique ou technique. Si une étude précise est détaillée, une référence correcte doit être mentionnée. Le déballage d'un protocole de labo sans explication sur les conditions et les raisons de l'expérience ne veut rien dire. C'est très facile de manipuler des observations quand on les coupe de leur background. 

Finalement, utilisez votre bon sens et prenez le temps de bien lire. Reprenons l'exemple de l'huile essentielle de tea tree accusée d'être un perturbateur endocrinien. Avant toute chose, révisez les bases. Qu'est-ce qu'un perturbateur endocrinien? Google est votre ami... le dictionnaire aussi! Et ce dernier est nettement mois versatile que la célèbre encyclopédie en ligne. Une fois que vous comprenez réellement de quoi il est question, pointez les faits et affirmations de l'article. Très souvent il y est fait écho de cas isolés et de conséquences catastrophiques. D'une part, il est dangereux de tirer des conclusions d'un seul cas et d'autre part de nombreux autres éléments peuvent entrer en jeux pour expliquer les conséquences désastreuses dépeintes. Un enfant exposé à une application répétée d'huile essentielle de tea tree aurait vu son taux d’œstrogène augmenter. L 'huile essentielle est pointée comme seule responsable... pourtant nous savons que dans notre monde actuel la pollution et les perturbateurs endocriniens sont partout et notamment dans l'alimentation et dans l'air que nous respirons. Est-il dès lors envisageable d'émettre de tels liens de causalité de manière aussi peu nuancée ? 

Recherchez de l'information sur des sites fiables et officiels. Parcourez les études commandées par la Commission Européenne, lisez les articles publiés dans des vraies revues scientifiques, recherchez les thèses et autres rapport émis par les différentes universités. Vous ne trouverez pas les mêmes conclusions. Vous ne trouverez pas d'écrits alarmistes. Tenez compte des recommandations d'utilisation, restez prudent dans votre pratique en vous basant sur ces bonnes informations. Elles sont tout autant disponibles que les articles qui crient au scandale... elles sont juste moins vendeuses et du coup moins partagées sur les réseaux sociaux. 

Quand vous aurez fait le tour de la question, il vous restera à appliquer la méthode sur d'autres sujets. Vous serez étonnés de ce que vous pourrez découvrir! 


dimanche 22 juillet 2018

Sortez les paillettes !

Envie d'une huile de soin 100% naturelle qui laisse  la peau douce et lumineuse ?
Suivez la recette, c'est facile !

Pour un flacon de 100 ml :

50 ml de macérat  huileux  de carotte
50 ml d'huile de jojoba
1g de mica doré
20 gouttes d'arôme naturel de vanille

Mélangez le tout dans un flacon, secouez et that's it !

Il ne vous reste plus qu'à l'appliquer !



lundi 18 juin 2018

Focus sur les gambettes!

C'est l'été! Enfin presque... mercredi nous pourrons officiellement le dire. Pour une fois dans notre plat pays nous ne pouvons pas (trop) nous plaindre, le soleil a déjà maintes fois pointé le bout de son nez. Les températures ont grimpé et les jolies jupes et shorts sont sortis des placards. C'est donc le moment rêvé pour faire un focus spécial gambettes, pour les sublimer au naturel.

Pour éviter les jambes toutes blanches du début de saison (ou tout au long de la saison... en fait!), vous pouvez utiliser du macérat huileux de carotte. Effet bonne mine garanti grâce aux bêta-carotènes qu'il contient. En plus, son action ne se limite pas à un effet teinté car le macérat de carotte prépare la peau au bronzage et allonge la tenue de ce dernier.

Pour faire peau neuve avant de revêtir les tenues légères et afin d'harmoniser le teint, pensez à ressortir le gommage. Débarrassée des cellules mortes, le grain affiné, votre peau sera plus rayonnante.

Finalement, pour ralentir la repousse des poils et éviter l'apparition de boutons et poils incarnés disgracieux, préparez-vous une potion  post-épilatoire. Mélangez 10 ml d'huile de souchet (qui retarde la repousse), 10 ml d'huile de nigelle (qui évite les poils incarnés) à 4 gouttes d'huile essentielle de lavande fine OU de petit grain bigarade, selon votre préférence, pour l'effet adoucissant. A appliquer sur les zones concernées juste après l'épilation.

Il ne reste qu'à choisir la petite robe dans votre armoire!



dimanche 15 avril 2018

Coup de pouce aromatique énergisant

Le printemps, la luminosité, les rayons du soleil, les jolies jonquilles, les petits oiseaux qui chantent ... en ce moment la nature nous aide bien pour retrouver énergie et motivation après un long hiver gris. malgré tout ça, certains jours on aurait bien besoin d'un coup de pouce supplémentaire ! Je vous propose une recette d'aromathérapie qui va vous booster :
dans 10 ml d'huile végétale au choix, ajoutez 10 gouttes d'essence de citron, 10 gouttes d'huile essentielle de mon sylvestre et 10 gouttes d'huile essentielle d'épinette noire. Mélangez bien le tout et appliquez un peu de ce mélange  à l'intérieur de vos poignets et dans le bas  du dos.

Effet café sans café garanti !
Profitez des belles journées ;)

mardi 5 décembre 2017

Les hydrolats

Je parle souvent des hydrolats lors des ateliers et je me rends compte que ce sont les grands inconnus de l'aromathérapie. Voici donc un petit résumé pragmatique et pratique pour vous y retrouver. 


*Kesako? 

L'hydrolat est l'eau qui a servi à la distillation d'une plante en vue de faire éventuellement des huiles essentielles. Certaines plantes sont distillées  uniquement pour leur hydrolat comme c'est le cas du bleuet par exemple. L'hydrolat est un produit d'aromathérapie c'est-à-dire qu'il est chargé de molécules aromatiques comme celles qui se trouvent dans les huiles essentielles, mais de manière beaucoup plus diluée. De plus, certaines molécules n'aime  pas l'eau et ne se retrouve très peu voire pas du tout dans l'hydrolat  alors qu'elles sont bien présentes dans l'huile essentielle. 

*Modes d'utilisation

Ils peuvent être utilisés en ingestion ou en application sur la peau.
Pour l'ingestion il faut diluer une cuillère à soupe dans un verre d'eau à  raison  d'une  à trois prises par jour pendant 10 jours. Une pause d'une semaine sans prise doit être  observée  entre deux cures. 
Pour l'application sur la peau on peut les utiliser pures en les vaporisant ou les applicants a l'aide  dun coton, lingette lavable, ...

* Conservation

Une fois ouverts les hydrolats se conservent jusqu'à un an.  Ils doivent être placés à l'abri de la lumière et dans une température ambiante inférieure à 25 degrés il n'est pas utile de les placer au frigo. 

* Choisir un bon hydrolat 

Un bon hydrolat ne doit contenir que l'eau issue de la distillation de la plante sur l'étiquette ne doit donc apparaître que le nom de la plante. Évitez les hydrolats qui contiennent des conservateurs. Dans l'idéal privilégier les hydrolats issus de l'agriculture biologique afin de limiter votre consommation quotidienne de pesticides. 

* Quelques incontournables

Voici quelques hydrolats et leurs principales utilisations: 

- camomille romaine : pour apaiser les peaux irritées et réactives, permet de soigner une conjonctivite
- bleuet : pour la peau sensible, particulièrement bien pour les yeux fatigués
- hamamelis : astringent qui permet de purifier les peaux grasses et affiner  le grain  de la peau 
- thym à thujanol : hydrolat précieux pour les peaux à tendance acnéique, permet également de dégager les voies respiratoires hautes des bouts de choux en aérosol (attention Jamais d' huiles essentielles dans un aérosol je parle bien ici de l'hydrolat de thym à thujanol)
- fleur d'oranger : utilisable en cuisine mais aussi sur votre peau pour un tonique purifiant qui convient bien pour les peaux à tendance mixte, sur les cheveux pour refermer les écailles grâce au pH acide et retrouver une chevelure brillante
- myrte verte : en ingestion pour décrasser le système respiratoire 
- romarin à verbénone: en ingestion pour détoxifier le foie
- sauge sclarée : sur la peau comme tonique ou en ingestion en combinaison avec l'hydrolat de menthe poivrée pour lutter contre les humeurs dues aux hormones féminines ainsi que pour lutter contre les symptômes de cycle menstruel ou de la ménopause
- menthe poivrée : un tonique rafraîchissant sur la peau qui peut être utilisé comme après-soleil. Il permet également de faire tomber la température d'un enfant ou de soulager les jambes lourdes d'une femme enceinte en le vaporisant sur les jambes. 
- ciste : cicatrisant et régénérant pour la peau, tonique parfait pour un soin anti-rides

- rose de damas : tonique purifiant qui permet de retrouver l'éclat du teint

Cette liste est bien entendue non exhaustive mais il faut bien commencer par quelque chose ;) 
Si vous souhaitez des infos sur d'autres hydrolats, n'hésitez pas à me laisser un commentaire. 

lundi 4 décembre 2017

Une crème miel-lavande pour les mains


La saison froide est bien installée. C'est le moment de ressortir les bonnets et écharpes des tiroirs, de se faire un bon thé et de passer du temps au coin du feu. C'est également le bon moment pour se confectionner une crème toute douce pour prendre soin de vos mains au quotidien! 

Voici la recette de la crème réalisée lors de mes ateliers "spécial hiver" et lors du 2e anniversaire de ma boutique zéro déchet préférée "La petite Constance"  : 

Crème pour les mains miel-lavande

Ingrédients pour un pot de 40 ml :
25 ml d’hydrolat de lavande fine
10 ml d’huile d’amande douce
2  g d’émulsifiant olivem 1000
1 càc de miel
8 gouttes de conservateur cosgard

Marche à suivre :
Mélanger l’huile végétale et l’émulsifiant et faire chauffer doucement au bain-marie afin d’obtenir un mélange homogène.
Faire réchauffer l’hydrolat  au bain-marie.
Verser l’hydrolat dans le mélange huile-émulsifiant hors du feu, petit à petit sans arrêter de mélanger. Fouetter le mélange jusqu’à refroidissement.
Ajouter le miel et mélanger, ajouter le conservateur et mélanger.
Verser le mélange dans le pot.
A conserver 6 mois à température ambiante.


Lancez-vous vous allez adorer ;)